Vous cherchez une entreprise
près de chez vous ?

Maisons passives : principe et spécificités

Maisons passives : principe et spécificités thumbnail

Une maison passive possède des performances énergétiques dépassant les records actuels que sont les Bâtiments Basses Consommations. Cette qualité ne dépend pas de la construction : métallique, bois, béton, artisanale, industrielle, etc., ni du style architectural : traditionnel, moderne, etc., de la maison. Seule son orientation : larges fenêtres au sud pour profiter de l’apport solaire et très peu de fenêtres au nord pour prévenir les pertes de chaleur, peut la distinguer des maisons classiques. Pour une maison passive, les pertes de chaleur sont tellement limitées qu’un faible apport en chauffage est suffisant. La puissance d’un fer à repasser par exemple, peut arriver à chauffer confortablement la maison pendant l’hiver, et l’été, les pare-soleils peuvent suffire pour éviter la surchauffe de l’habitation.a

a

Principe de base de construction d’une maison passive

Le principe de base de la construction d’une maison passive consiste à garder la chaleur nécessaire à l’intérieur, en jouant sur :

  • L’isolation thermique. Pour cela il faut éviter les pertes de chaleur en optimisant l’isolation des toits, des murs, des sols grâce à l’utilisation des isolants performants et de qualité ainsi que des fondations grâce à des radiers et des vides sanitaires. On supprime les ponts thermiques en préférant la technique d’isolation par l’extérieur. On augmente la performance en isolation des portes et fenêtres par le recours aux double et triple vitrages.
  • L’étanchéité et la ventilation. L’étanchéité doit être parfaite. De plus pour éviter les pertes thermiques on supprime toute fuite d’air et on oblige ce dernier à passer par la ventilation. Une maison passive est dotée d’une ventilation double flux ayant pour rôle de récupérer les ¾ de chaleur de l’air sortant pour le transférer à l’air entrant. Il est à noter que, dans une maison passive, les chaleurs venant des eaux grises sont exploitées pour chauffer l’eau pour économiser encore plus d’énergie.

Autres caractéristiques d’une maison passive

Une maison passive diffère d’une maison bioclimatique par le fait qu’on n’exige pas une conception particulière ni de convenir à un environnement urbain, contrairement à une maison bioclimatique.

Une maison passive est écologique dans la mesure où elle a un très faible impact sur l’environnement en permettant une économie d’énergie importante grâce à l’utilisation maximale d’énergie renouvelable.

Bien qu’à la construction, une maison passive requiert un coût assez élevé, le surcoût (autour de 20 % pour une maison individuelle) est récupéré bien avant la fin de l’occupation de la maison. Une maison passive est donc une valeur sûre en termes d’investissement immobilier, car actuellement, elle dépasse largement les exigences de la RT2005.



Derniers articles


© Copyright 2014 - devis-construction-maison.fr